SHMR// La Marne et ses caprices… flash info par Josette Vitry

///SHMR// La Marne et ses caprices… flash info par Josette Vitry

En quelques mots…

En 1867, Bacquoy, constructeur de bateaux, charpentier, construit les 2 passerelles piétonnières sur la Marne, avec une concession. Il est dénommé « buandier » mot lié à « buée, lessive  » et chaleur. Son successeur Guiborat, garde-passerelle, établit des « couleries », parties de bateaux-lavoirs avec eau, cuviers, et chaudières. Ces bateaux-lavoirs étaient des industries fréquentées par les blanchisseuses professionnelles qui payaient un droit d’usage. Les lavoirs ruraux n’avaient pas ces sources de chaleur.
La construction de bateaux perdure à Meaux.

Retour en images

 

 

 

 

 

 

la passerelle amont piétonnière flottant sur des bacs……persiennes en partie haute

 

 

 

 

2018-01-26T10:46:31+00:00
rfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-slide